Linux Mint 16 « Petra », vous avez dit Linux ?


Après un article sur un retour d’expérience concernant l »installation de notre (mon) système d’exploitation favori (Installation d’Ubuntu 13.10 en mode UEFI – Retour d’expérience) aux cotés d’un autre système, et ce en s’accommodant  de la technologie UEFI-EFI, voici donc un nouvel article portant sur Linux.

Et oui, je reprends un peu de mon temps pour me consacrer à faire vivre la rubrique Linux de mon blog et vous faire (re)découvrir le système d’exploitation au pingouin.

Je tiens à vous rassurer : le système Linux installé sur mon ordinateur portable fonctionne toujours et je ne vois pas de raison pour laquelle il ne fonctionnerait pas…

La distribution Linux Mint a pour devise, ou slogan, « from freedom came elegance« , que je traduis laborieusement par « de la liberté vint l’élégance ». Effectivement, la finition graphique de la distribution est aboutie comme en témoigne les différents environnements de bureaux qui accompagnent la distribution. Linux Mint est en effet disponible avec les environnements de bureaux KDE (un « classique »), MATE (continuité de l’environnement GNOME 2), Cinnamon etc.

Linux Mint est une distribution dérivée de la distribution Ubuntu. Mais, assez parlé, voici en images la distribution présentée avec le bureau MATE et le bureau Cinnamon… Pour info, j’ai virtualisé un ordinateur sur lequel je fais fonctionner Linux Mint :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

OpenSuse 12.2, présentation, installation, tutoriel


Il est des fois où je m’imagine  encore utiliser en 1999 ma 1ère distribution Linux : il s’agissait de la Suse 6.2, sortie en août 1999, et que j’eus achetée dans une revue chez mon libraire préféré. A l’époque (et oui, on peut parler d’une époque révolue), la Suse 6.2 intégrait un noyau 2.2.10, l’environnement de bureau KDE 1.1.1 ou encore The Gimp 1.1.7. Actuellement, ces « softwares » sont à leur version respective 3.7.1, 4.9.1 et 2.8. Depuis ce temps, que d’évolutions !

Suse le 4 novembre 2003 est ainsi rachetée par Novell, une société U.S., puis en 2011 suite à un rachat de Novell, Suse est devenue une entreprise indépendante. Il fut loin le temps où l’on trouvait en rayon chez une grande enseigne de distribution des boîtes Suse destinées au grand public. Cependant, dès 2005, le projet Opensuse sponsorisé par Novell commença et rassembla une communauté.

Il est donc temps de découvrir la distribution au caméléon, le geeko, et ce en images…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

PC-BSD 9.0 Isotope Edition virtualisé avec Virtualbox (tutoriel)


Dans le monde merveilleux des systèmes d’exploitation, il en existe un permettant de se familiariser avec les OS (Operating System) de type BSD, et plus particulièrement FreeBSD, j’ai nommé PC-BSD.

Quelle(s) différence(s)  me direz-vous ? Et bien PC-BSD, testé dans cet article avec VirtualBox, utilise lors de son installation une interface graphique bien plus conviviale que le Sysinstall, assez austère je dois dire, de FreeBSD.

Configurable à l’installation aisément donc, PC-BSD peut être installé avec différents environnements de bureaux dont KDE. Cette installation vous rappelera celle de Linux. Certains termes sont cependant différents : on parle volontiers de « slice » désignant une partition du disque dur par exemple.

D’autre part PC-BSD utilise « Packet Filter », le très performant filtreur de paquet des BSD. PC-BSD est doté d' »AppCafé », une logithèque qui vous permettra d’installer de nouveaux logiciels.

La configuration de VirtualBox diffère cependant de celle concernant Linux puisque l’accès par pont doit être choisi (voir la capture d’écran).

J’ai choisi une configuration relativement souple par rapport à la configuration minimale.

Attention ! L’installation de PC-BSD à côté d’autres OS exige de mettre les mains dans le cambouis et est donc conseillé à un public averti !

Le Wiki de PC-BSD avec VirtualBox (en)

Le site officiel (en)

Forum PC-BSD (fr)

Archives : virtualisation de NetBSD avec KVM

Ce diaporama nécessite JavaScript.