LibreOffice, le fork d’OpenOffice


Après le rachat en 2009 de la firme Sun par Oracle, les inquiétudes de la communauté de développeurs concernant l’indépendance et le développement d’OpenOffice.org (ou OOo), la suite bureautique open source, ont conduit à la création de LibreOffice, et par là même, de The Document Foundation qui gère LibreOffice.

LibreOffice, véritable suite bureautique complète, intègre 6 modules :

  •  Writer, le traitement de texte
  • Calc, le tableur
  • Base, le gestionnaire de bases de données
  • Impress, pour les présentations sous forme de diapositives
  • Draw, pour le dessin, illustrations et schémas
  • et Maths, un module de composition de formules mathématiques

Aujourd’hui dans sa version 3.4, LibreOffice est multiplateforme,  multilingue, utilise le format de document Open Document  et est qualifié de suite bureautique intégrée puisque ses modules peuvent interagir entre eux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s