Drupal 8, la dernière version du CMS (Content Management System)


Après plusieurs articles sur Drupal, j’ai décidé d’essayer l’installation de la 8ème version du CMS.

En quelques mots, un Content Management System (ou SGC Système de Gestion de Contenu), appelé CMS, vous permet de gérer un site web. La gestion est améliorée par l’interface « front-end » (ce que le surfeur lit lorsqu’il visite le site web) et l’interface « back-end ». L’interface « back-end » est puissante, car plusieurs menus et options adaptent la gestion de votre site internet à l’utilisation du concepteur/auteur.

L’interface « back-end » est cachée pour le lecteur/visiteur, seul l’administrateur a accès à cette partie essentielle du site internet : ajout d’un utilisateur, écrire un article, construire une page, choisir un thème pour l’apparence du site internet, gérer la maintenance, afficher les rapports ou « logs » etc.

Afin d’installer le logiciel, je voulais utiliser une architecture intégrée Serveur Apache+MySQL+PHP avec WampServer mais un fichier .dll ne me permit pas d’utiliser Wampserver. Après des recherches sur le World Wide Web, j’ai trouvé EasyPHP Devserver (un environnement de développement) et EasyPHP WebServer (pour héberger un serveur Web). J’ai complété ces deux outils avec PHPMyAdmin, dans le but de gérer la création de bases de données MySQL.

Après avoir allumé les serveurs, j’ai lancé l’installation de Drupal le 8ème du nom. L’installation est facile, seulement quelques étapes :

  • choix du langage
  • choix du profil
  • vérification des pré-requis
  • installation de la base de données
  • installation du site internet,
  • configuration du site

Un avertissement apparut quand les pré-requis étaient vérifiés : l’OPcache n’était pas activé si bien que j’ajoutai les lignes de code ci-dessous au fichier php.ini de la configuration du serveur :

[opcache]
zend_extension=php_opcache.dll
;Determines if Zend OPCache in enabled
opcache.enable=1
opcache.memory_consumption=128
opcache.interned_strings_buffer=8
opcache.max_accelerated_files=4000
opcache.revalidate_freq=60
opcache.fast_shutdown=1

Source : https://www.drupal.org/node/2679959

Autre fonction que je ne pouvais utiliser, la traduction française du texte de Drupal, parce que le serveur de traduction n’était pas accessible : je pense que je ne savais pas comment m’y connecter alors j’ai utilisé la version anglaise.

Vous pouvez noter que la base de données doit être créée avant que vous ne lanciez l’installation de Drupal. En effet, à l’étape « installation de la base de données », vous devez compléter le nom de la base de données dans la zone consacrée.

Les captures d’écran des étapes de l’installation :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

The setup steps

 

Quand l’installation est terminée, vous accédez à l’administration du site avec un identifiant et un mot de passe.

Alors, le site web peut évoluer et être mis à niveau. La possibilité d’adapter l’interface du site est riche. Par exemple, j’ai ajouté le « Bootstrap » thème pour différencier la présentation graphique de mon site internet plutôt qu’un thème basique fourni par défaut.

L’utilisation du menu extension est un moyen d’ajouter des modules et extensions afin d’adapter votre site internet. Il existe plusieurs modules et extensions disponibles pour Drupal.

D’autres extensions ont été intégrés au coeur de Drupal, comme le XYSIWYG (What You See Is What You Get) CKEditor.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Maintenant, il est temps pour vous d’installer et d’utiliser Drupal !

Drupal.org

Official site Drupal 8th

Community Documentation

The Drupal Community

 

Drupal 8, the latest version of the CMS (Content Management System)


After several articles about Drupal, I decided to try the setup of the 8th version of the CMS.

In a few words, a Content Management System, named CMS, allows you to manage a website. The management is improved by the front-end interface (what the websurfer read when he visits the website) and the back-end interface. The back-end interface is powerful, because many menus and options adapt the management of your website to the use of the designer/author.

The back-end interface is hidden for the reader/visitor, only the administrator has access to this essential part of the Website : add a user, write an article, build a page, choose a theme for the appearance of the Website, manage the maintenance, display the report logs etc.

In order to install the software, I wanted to use an integrated architecture Apache Server+MySQL+PHP with WampServer but a file .dll didn’t permit to use WampServer. After researches on the World Wide Web, I have found EasyPHP DevServer (a development environment) and EasyPHP WebServer (for hosting a webserver). I have completed these two tools with PHPMyAdmin, in the aim to manage the creation of MySQL Databases.

After turning on the servers, I launched the setup of Drupal the 8th. The installation is easy, only few steps :

  • Choose language
  • Choose profile
  • Verify requirements
  • Set up database
  • Install site
  • Configure site

A warning appeared when the requirement was reviewed : the OPcache was not enabled so that I add the lines of code below to the php.ini file of the webserver configuration :

[opcache]
zend_extension=php_opcache.dll
;Determines if Zend OPCache in enabled
opcache.enable=1
opcache.memory_consumption=128
opcache.interned_strings_buffer=8
opcache.max_accelerated_files=4000
opcache.revalidate_freq=60
opcache.fast_shutdown=1

Source : https://www.drupal.org/node/2679959

Other function I couldn’t use, the french translation of the text of Drupal, because of the translation server was not accessible : I think I didn’t know how to connect to it so that I used the english version.

You can note that the database has to be created before you launched the setup of Drupal. In fact, to the « set up databe » step, you must fill the name of the database in the devoted zone.

The snapshots of the setup steps :

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

The setup steps

When the setup is finished, you access to the administration of the site with a login et and a password.

Then, the website can be evolved and upgraded. The possibility to customize the interface of the site is wealthy. For example, I add the « Bootstrap » theme to differentiate the graphical presentation of my website rather than a basic theme provided by default.

The use of the « extend menu » is a way to add modules and extensions in order to adapt your website. There are multiple available modules and extensions for Drupal.

Other extensions have been integrated to the « core » of Drupal, as the WYSIWYG (What You See Is What You Get) CKEditor.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

Now, it’s time for you to setup and use Drupal !

Drupal.org

Official site Drupal 8th

Community Documentation

The Drupal Community

Les lois de l’apogée, de Jean Le Gall


81nqya1ahcl

Autant j’ai du mal à accrocher avec certains romans, autant la lecture de ce roman de Jean Le Gall m’a curieusement intéressé. Mélange subtil d’humour « abrasif », le récit se déroule autour de trois personnages principaux.

Le premier, Jérôme Vatrigan, reçoit le prix Goncourt 1988 pour ensuite diriger sa propre maison d’éditions. Son frère, Antoine, est un chirurgien esthétique.

La femme de Jérôme Vatrigan, Greta Violante, est une femme d’affaires pourvue d’un esprit de compétition à toute épreuve.

Le roman relate de temps à autre les correspondances entre Jérôme et Antoine Vatrigan, rompant ainsi avec le récit narratif. La relation entre Jérôme Vatrigan et Greta Violante est parfois voire souvent ambiguë.

Je n’en dis pas plus, je vous laisse découvrir ce roman. Quelles furent mes impressions à la lecture de celui-ci ? Je fus amusé de ce récit emprunt de pointes d’humour et d’évocation de personnages existant réellement (Gonzague Saint-Bris etc.).

Quelques liens suivent cet article dont une interview de l’auteur, à lire si vous souhaitez en savoir plus avant de lire son ouvrage.

Entretien avec Jean Le Gall [http://www.lecthot.com]

Le roman sur la Griffe Noire (la librairie où je l’ai acheté 😀 )

L’Arabe du futur, Tome III


La grippe m’a cloué au lit, c’est ainsi que j’en ai profité pour lire le 3ème tome de l’Arabe du Futur que m’a offert ma copine à mon anniversaire.

Suite à un 1er article consacré aux tomes I et II, c’était avec impatience que j’attendais ce tome III.

La lecture de cette suite m’a paru à la fois drôle et parfois un peu cruel. En effet, à travers le récit du narrateur, Riad, les scènes qu’il vit en Syrie sont toutes à la fois teintées d’humour et de moments plus difficiles. On suit notamment les relations entre sa mère et son père qui se dégradent sur la question de leur présence en Syrie.

Toutefois, le tout reste un livre plaisant à lire et que j’ai dévoré en moins d’une demi-journée.

adf3-rvb-pour-web

 

 Le livre sur le site des éditions Allary

(court) portrait de l’auteur, Riad Sattouf, site internet Allary

L’Arabe du futur, Tomes I et II

La cas Alan Turing, la B.D.


couv_257090

 

 

Le cas Alan Turing est une bande dessinée qui relate la vie et les exploits scientifiques d’Alan Turing. Qui est-ce me direz-vous ? J’avais entendu vaguement parlé de Turing lors d’un cours d’informatique (et surtout de la machine de Turing).

C’est en 2014 que je visionne « Imitation Game », qui retrace les exploits scientifiques de ce brillant mathématicien.

Cette B.D. sortie en 2015 aux éditions « Les Arènes BD », riche en couleurs, nous éclaire sur la vie de Turing, de son enfance jusqu’à la fin de sa vie, en passant bien évidemment par l’accomplissement de son invention lors de la 2nde guerre mondiale. En effet, une équipe de scientifiques en Grande-Bretagne, lors de cette guerre, fut mobilisée pour percer le secret de la machine Enigma conçue par les nazis allemands. Cette machine de cryptographie joua un rôle essentiel lors de ce conflit planétaire : les transmissions allemandes codées par Enigma devaient être cassées pour permettre aux Alliés de prévenir les actions des Allemands.

La B.D. nous tient en haleine, elle met en lumière le rôle capital d’Alan Turing dans cette aventure. L’ouvrage se termine par un cahier documentaire. C’est une B.D. qui aborde l’histoire, les sciences notamment et qui lui confère donc tout son intérêt.

 

« Juste la fin du monde » [le film] et « S’enfuir » [la B.D.], 2 huis clos saisissants


A priori, le film « juste la fin du monde »  et la bande dessinée « s’enfuir » n’ont rien de commun. Le 1er relate le retour d’un écrivain dans sa famille pour un repas, venu leur dire qu’il allait mourir. Le 2nd est le récit d’un travailleur humanitaire retenu en otage en Tchétchénie.

Toutefois, a y voir de plus près, le point commun de ces 2 oeuvres repose sur le huis clos. Huit clos pour « juste la fin du monde », où les personnages évoluent quasiment dans la même maison, tandis que pour « s’enfuir », le personnage principal reste enfermé dans une pièce.

C’est donc dans ces lieux que le réalisateur et l’auteur déroulent une histoire et une atmosphère particulière. Le secret est le maître mot de ce film et de cette B.D. : que va-t-il se passer, l’écrivain va-t-il révéler son terrible secret, le détenu malgré lui va-t-il réussir à s’échapper ou à sortir libéré de sa triste demeure ?

Le film « juste la fin du monde » est l’adaptation d’une pièce de théâtre, la B.D. « s’enfuir » est le résultat de la rencontre de Guy Delisle, l’auteur de B.D. déjà évoqué dans ce blog, et de Christophe André, le captif au main des Tchétchènes. Cette B.D. est donc une biographie.

Au final, les héros respectifs cherchent une certaine liberté, difficile à avouer pour l’un, et une liberté à retrouver pour l’autre.

 

1507-1-bbb

Feuilleter l’ouvrage